Home » Septembre 2011

Septembre 2011


Légende: 

WDLCQ = Week-Ends de la chanson Quebecor; MPPDA = Ma Première Place des Arts; SD_WDLCQ = Série DÉCOUVERTES_Week-Ends de la chanson Quebecor; DHDA = Du Haut des Airs

 

1er sept.

Manue Abvien et Carolyne Mailhot

Manue Abvien est une artiste vraie et authentique. Elle saura vous charmer par la sincérité de ses émotions et par son timbre de voix exceptionnel. Elle vous interprétera

plusieurs pièces tirées du répertoire francophone québécois. Accompagnée par un groupe de musiciens talentueux Manue Abvien vous fera découvrir un son bien a elle.

Carolyne Mailhot

Finissante en théâtre musical du Collège Lionel-Groulx, Carolyne partage avec vous, pour la première fois, son univers. Empruntant à la fois à la musique populaire d’artistes francophones tels que Daniel Bélanger, Pierre Lapointe, elle s’inspire également du théâtre musical. À travers les styles et les époques, elle explore des thèmes qui lui tiennent à coeur: la recherche d’identité, la solitude et bien sûr, l’amour. Un beau mélange empreint de sensibilité.

 

2 sept.

Érik Mongrain

Erik Mongrain est un guitariste acoustique unique et de grand talent qui peut prétendre être un maître d’un grand nombre de styles en utilisant différentes techniques, approches et textures musicales. Son style de jeu et ses compositions lui ont valu une notoriété internationale. Né en avril 1980 à Montréal, Erik Mongrain est un véritable innovateur. Autodidacte, c’est à l’âge de 14 ans qu’Erik a commencé à apprendre de lui-même à jouer de cet instrument. À l’époque et encore aujourd’hui, Erik fût influencé par les artistes Michael Hedges et Don Ross qui l’ont fait progresser vers un style plus contemporain mais également plus complexe à réaliser. Son jeu rend bien l’émotion et la variété des humeurs de l’artiste, comme s’il ne faisait qu’un avec sa guitare. Il est reconnu comme un artiste innovateur et un compositeur qui tire avantage de l’amplification de sa guitare, des techniques peu orthodoxes et des « tunings » modifiés, tout en célébrant son don pourla mélodie. Quiconquea vu Erik se produire en spectacle peut témoigner du fait qu’il est un artiste unique en son genre. Ce jeune canadien a rapidement gagné une réputation comme l’un des meilleurs techniciens sur scène.

erikmongrain.com

 

3 sept.

Diane Provencher

C’est avec grand plaisir que nous présenterons le 3 septembre 2011 à 20h, le « CŒUR AU SHOW 2e édition », au studio-théâtre de la place des Arts.  Après une année sabbatique, nous revenons encore plus déterminés…à nous amuser. Et si vous avez à cœur le bien-être des enfants, vous aurez  l’opportunité, par l’achat d’un billet, d’investir dans la fondation du Dr. Julien, en somme, plus précisément, pour le Garage à Musique, leur tout nouveau projet.  Venez passez une soirée où le talent et la simplicité vous charmeront.  Parce que nos enfants seront les adultes de demain, croyons en ceux qui se donnent corps et âmes afin de bâtir un monde meilleur et de créer le meilleur des mondes, pour nos enfants d’aujourd’hui et de demain.

 

8 sept.

DAS et Karl & co

Das

Crée en 2009, “das” est un groupe de musique folk-rock de Mtl composant des chansons originales francophones. Après deux ans de spectacles à travers le Québec, le groupe sort cet automne son premier album en carrière. Et cela ne fait que commencer…

Karl & co

Appuyé par un univers sonore folk riche aux accents de chansons françaises et de jazz, ce groupe francophone propose un regard original, humble et actuel sur le monde contemporain et les relations humaines. Matures et sincères, les compositions de Karl & Co. sont imprégnées de la culture musicale québécoise d’aujourd’hui, tout en demeurant ouvertes sur le monde. C’est une formation rafraîchissante et colorée qui se démarque notamment par la qualité de ses textes et la versatilité de ses musiciens.

 

9 sept.

Ben Sasseville

Troubadour des temps modernes,  Ben a un charisme  naturel irrésistible.

Les textes de ses chansons originales et engagées, sont sculptés dans les bonheurs et les malheurs quotidiens avec humour, amour, rébellion et poésie. Cet « influencé » de Brassens et Desjardins vous servira un arc-en-ciel d’émotions et d’ambiances, il vous fera rapidement complice des ses voyages, ses rires et ses larmes…

www.bensasseville.com

 

 

10 sept.

Elisabeth Marion et Émilie Janvier

Élisabeth Marion  saura vous charmer par douceur de ses émotions et par son timbre de voix  chaud et percutant. Accompagné à la guitare par Stéphane Thouin Elle vous interprétera  plusieurs pièces tirées du répertoire francophone québécois ainsi que quelques compositions. Élisabeth vous fera découvrir un univers bien a elle.

 

À trois ans, Émilie Janvier chante déjà sur la scène du Palace de Granby, avec la troupe Musico-Phonie, fondée par ses parents. Une grande famille musicale dont elle fait encore partie aujourd’hui. À l’âge de 13 ans, elle participe à la télésérie et au spectacle «Phénomia», où elle tient le rôle principal de l’opéra rock. C’est aussi à cet âge qu’elle se découvre une toute nouvelle passion : l’écriture. Elle se met donc à composer ses premières chansons originales, en grattant sa guitare. C’est à 17 ans qu’elle part étudier au cégep de Drummondville la guitare classique. Par la suite, elle fait un certificat en Création littéraire à l’Université du Québec à Montréal et aujourd’hui, elle poursuit ses études au même endroit, cette fois-ci en interprétation chant populaire et jazz.

 

Maintenant âgée de 21 ans, la jeune auteure-compositrice-interprète ne pourrait se passer d’écrire ses mots et sa musique, partager son petit monde musical avec les gens, leur raconter ses secrets, ses anecdotes et ses émotions à travers les chansons qu’elle invente…

 

17 sept.

Mariann Peter – Pure

Originaire de la Vallée de la Matapédia, Marian Peter est une auteure-compositeure et interprète de grand talent. Elle nous propose des pièces extraites de son premier album sur lequel on retrouve de multiples influences ainsi qu’une voix, avec du soul aux couleurs jazzées, qui ne laissera personne indifférent. Comme l’indique le titre « PURE » chaque pièce est un voyage où la voix et le piano créent un univers limpide rempli d’émotions. On pourra découvrir cette jeune artiste avec quelques-uns de ses invités.

 

 

23 sept.

Guy Lapointe et les lascars – J’ai vu

Je suis Journaliste à Radio-Canada et  membre fondateur du groupe les COLOCS, toute première version avec un seul spectacle au défunt Festival International de Rock de Montréal. J’écris la chanson « Dédé » avec André qui gagne un surnom par la même occasion et je compose « Hého ». je deviens réviseur des textes d’André, maintenant définitivement rebaptisé « Dédé ».

Montréal, 2011 : Après de multiples voyages à travers le monde et la chanson, je me suis  refait les dents avec un band de garage du Mile End et enfin après des dizaines de nouvelles compositions, je mets au monde mon premier album, « J’ai Vu », grâce à la fulgurante collaboration du réalisateur, Daniel Volj et de son complice Martin Bachand. Et j’en suis là  avec un tout nouveau band  “LES LASCARS et çà déménage…

www.guylapointe.net

 

Billetterie24 sept.

Lyne Cadieux – Les Aquarelles

Lyne Cadieux nous permet d’entrer de nouveau dans son univers : l’Amour, l’amour des siens, l’amour de soi, l’amour des autres et celui des mots qu’elle fait siens.
Femme de tête et de coeur, elle est émouvante, troublante ou saisissante. Son charisme lumineux donne vie aux mots et un sens à la musique.
Aux textes et musiques originales de Landriault, Roger Tabra, Dan Bigras et Daniel Lavoie s’ajoute l’interprétation de quelques grands classiques français et québecois : Félix, Pauline Julien, Marc Lavoine, etc. Il faut l’entendre nous livrer Avec le temps deLéo Ferré, en version italienne : un pur bonheur. Son spectacle dépeint des situations de notre quotidien et celui de milliers de gens, tout comme l’Amour sous toutes ses facettes : les déceptions, les interrogations, les regrets et tous les espoirs qu’il promet.
Au piano Claude Taillefer, à la basse Pascal Dufour, aux percussions, à la guitare et l’Harmonica Jean Jacques Bourdeau.

www.myspace.com/lynecadieux

 Billetterie

28 sept.

La Bronze et Onze heure moins quart

La Bronze, c’est les compositions de Nadia Essadiqi, batteuse et chanteuse, avec le claviériste Jean-François de Bellefeuille et le guitariste Funk Lion. Ce trio épique déchire l’atmosphère de chaque salle de spectacle où il se produit. Entre les rythmes virulents trip-rock-pop, les envolées mélodiques et la voix veloutée, les bêtes de scène de La Bronze transportent tout vers un univers exaltant. La Bronze, trio épique, du rock à paillettes vaporeuses.Un songe fluorescent où tu veux passer toute la nuit.Un violent déplacement de l’air de la salle, du cyclone sans dommages nocifs pour le reste.Une joie vibratoire dans les molécules de ton corps et tout autour.Un concentré de lucidité dans ta présence absolue, quand le cœur plein, tu fais juste sourire parce que tout ce qui est.

Onze heures moins quart

Originaire de Lanaudière, les quatre membres du groupe se sont intéressés à plusieurs styles de musique pour aboutir au rock francophone festif. Avec un répertoire d’une dizaine de compositions très contemporaines et d’une quarantaine de « covers », Onze heures moins quart propose du matériel destiné à un public assez large et varié qui va des Cowboys Fringants et Éric Lapointe à Jean-Pierre Ferland et La bottine souriante, en passant par Piché, Dubois et Cabrel, le tout à la façon Onze heures moins quart.

 Billetterie 

29 et 30 sept.

Claud Michaud chante Georges Brassens

Bassens-Scopie ou la musique des mots

Un rendez-vous avec l’ami Georges et son génie pour la chanson et surtout sa vision humaniste du monde toujours aussi actuelle et qui jette sur ses contemporains un éclairage  aussi lucide que singulier.  Avec la voix exceptionnelle qu’on lui connait et son art de manier la parole, Claud Michaud nous rappelle en chanson et en poésie, la beauté et la pertinence de cette œuvre tant magistrale qu’incontournable. Trente années se sont écoulées depuis son départ pour « la fosse commune du temps » et pourtant pas une seule de ses chansons n’a pris la moindre ride. Rehaussé de l’immense talent de François Rousseau à la guitare, Brassens-Scopie rend hommage tant à l’homme qu’au grand mélodiste qu’était Brassens.

www.claudmichaud.ca 

Billetterie 

 

 

 

© 2017 Sacef.com - Tous droits réservés